Comment se font les acquisition ?

Comment se font les acquisitions ?

Introduction

Les acquisitions sont des opérations courantes en entreprise, qui visent à prendre le contrôle d’une cible en rachetant la totalité ou une partie de ses parts. Il existe différentes stratégies pour réaliser ces opérations, que nous allons explorer dans cet article en nous concentrant sur les acquisitions dans les domaines du crédit, de l’immobilier et des acquisitions en général.

Comment se font les acquisitions ? Les différentes stratégies

1. L’acquisition amicale

L’acquisition amicale est la méthode la plus répandue. Elle consiste à négocier avec les dirigeants de la société cible en vue d’un accord d’achat. Elle peut se faire en cash, en actions ou dans une combinaison des deux. Cette stratégie est souvent privilégiée car elle permet d’obtenir l’accord de la personne ou de l’entreprise ciblée et de réduire les risques de conflits post-acquisition.

2. L’acquisition hostile

À l’inverse de l’acquisition amicale, l’acquisition hostile est une méthode agressive. Elle peut être mise en œuvre si l’entreprise cible refuse de coopérer ou de vendre ses actions. Cette stratégie consiste alors à faire appel à un tiers pour acquérir une quantité suffisante d’actions via une offre publique d’achat. L’acquisition hostile est risquée car elle peut entraîner des coûts élevés et des conflits juridiques.

3. La fusion

La fusion est une opération d’acquisition particulière qui consiste à créer une nouvelle entreprise à partir de deux ou plusieurs entreprises existantes. Cette stratégie est souvent utilisée lorsque les entreprises ont des activités complémentaires et peuvent bénéficier de synergies. La fusion permet également de partager les risques et de renforcer la position de l’entreprise sur le marché.

Acquisitions dans le domaine du crédit

Les acquisitions dans le domaine du crédit sont fréquentes et peuvent permettre aux entreprises d’élargir leur portefeuille de clients et de produits. Elles peuvent également permettre de renforcer leur solvabilité et d’accroître leur rentabilité. Les stratégies d’acquisition dans ce domaine sont souvent axées sur la recherche d’activités complémentaires ou de nouvelles sources de revenus.

Exemple : l’acquisition de Cetelem par BNP Paribas

En 2003, BNP Paribas a acquis la société de crédit à la consommation Cetelem. Cette acquisition a permis à BNP Paribas d’élargir son portefeuille de produits et de services, et de renforcer sa position sur le marché du crédit. Cetelem a contribué à la croissance de BNP Paribas en offrant des produits financiers innovants et des services à forte valeur ajoutée.

Acquisitions dans le domaine de l’immobilier

Les acquisitions dans le domaine de l’immobilier sont également fréquentes et peuvent offrir des opportunités intéressantes pour les entreprises. Les stratégies d’acquisition dans ce domaine sont souvent axées sur la recherche de biens immobiliers à fort potentiel de valorisation ou de rendement.

Exemple : l’acquisition de Foncière des Murs par Covivio

En 2018, Covivio a acquis la société Foncière des Murs, spécialisée dans la location d’hôtels. Cette acquisition a permis à Covivio de renforcer son positionnement dans le secteur de l’immobilier de tourisme. Foncière des Murs a également apporté son savoir-faire et son expertise dans la gestion d’actifs immobiliers.

FAQ sur les acquisitions

Q : Quelle est la différence entre une acquisition et une fusion ?

A : Une acquisition consiste à prendre le contrôle d’une entreprise existante, tandis qu’une fusion implique la création d’une nouvelle entreprise à partir de deux ou plusieurs entreprises existantes.

Q : Comment financer une acquisition ?

A : Une acquisition peut être financée par du cash, des actions, des dettes ou une combinaison de ces éléments.

Q : Comment évaluer une entreprise cible ?

A : L’évaluation d’une entreprise cible peut se faire en prenant en compte différents critères, tels que le chiffre d’affaires, le bénéfice net, les actifs et les passifs de l’entreprise.

Conclusion

Les acquisitions peuvent offrir de nombreuses opportunités aux entreprises, mais elles comportent également des risques. Il est donc important de choisir la stratégie la plus adaptée à son contexte et de mener une évaluation rigoureuse de l’entreprise cible. Les acquisitions peuvent être utilisées dans différents domaines d’activité, comme le crédit, l’immobilier ou les acquisitions en général. Les exemples présentés dans cet article montrent que les acquisitions peuvent permettre de renforcer sa position sur le marché et de développer de nouvelles activités et sources de revenus.